Victor et Célia
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles (Pas encore de vote pour ce film... Soyez le premier à donner votre avis)
Pays :
Français
Catégorie :
Avant première, Comédie, Compétition, Edition 2019
Date de sortie :
24 avril 2019
Durée :
1 heures 31 minutes
Réalisateur :
Pierre Jolivet
Acteurs :
Arthur Dupont, Alice Belaïdi, Bruno Bénabar, Bérengère Krief
Langue :
Français

Synopsis

Victor et Ben sont deux trentenaires qui rêvent d’ouvrir un salon de coiffure. Lorsque ce rêve tourne dramatiquement court, Victor convainc Célia, qu’il a connue lorsqu’ils étaient encore à l’école de coiffure, de le suivre dans l’aventure. Ensemble, ils vont se battre pour surmonter les obstacles…

Biographies

Pierre Jolivet est un comédien, scénariste et réalisateur français. Il est né le 9 octobre 1952 à Saint-Mandé. Sa mère, Arlette Thomas, est connue pour avoir prêté sa voix aux personnages de dessins animés Calimero et Titi. Il est par ailleurs le frère de l’humoriste Marc Jolivet. Son fils, Adrien Jolivet, ne fait pas l’exception dans cette famille d’artistes, puisqu’il entame lui aussi une carrière d’acteur. C’est avec le mouvement protestataire de mai 68 que Pierre Jolivet se découvre une vocation pour le spectacle. Il s’associe en effet avec son frère Marc pour imaginer des pièces destinées aux grévistes occupant leurs lieux de travail. Ils décident par la suite de former un duo comique, Recho et Frigo, et se produisent sur les ondes radio, à la télévision et sur scène.En 1974, Pierre Jolivet monte sur les planches du Théâtre Antoine pour jouer dans Le Tube, une pièce de Françoise Dorin et mise en scène par François Périer.Après avoir signé le scénario de la fiction Alors… Heureux ? en 1980, il fait la connaissance du réalisateur Luc Besson. Les deux hommes travaillent ensemble sur l’élaboration d’un court-métrage intitulé L’Avant dernier en 1981, une année avant la sortie du long-métrage Le Dernier Combat, dans lequel Pierre Jolivet est aussi acteur. Il imagine par la suite le scénario de Subway en 1985, avant de dévoiler sa première réalisation la même année sous le titre Strictement personnel, un policier qui réunit les acteurs Pierre ArditiJean RenoFrançois Berléand et Jacques Penot.Ce film est suivi par Le Complexe du Kangourou (1986), dont Pierre Jolivet assure à la fois la réalisation et le scénario, puis par Force Majeure en 1989. Dans ce dernier, Patrick Bruel et François Cluzet sont invités à rejoindre leur ami (Thom Hoffman) en prison, dans l’espoir de lui éviter la peine capitale après sa condamnation pour la détention d’une grande quantité de drogue. Pierre Jolivet s’essaie ensuite à la science-fiction avec Simple mortel en 1991, et change une nouvelle fois de genre pour s’orienter vers la comédie en réalisant À l’heure où les grands fauves vont boire, projetée deux années plus tard. Son frère Marc Jolivet y interprète Yoska, l’ami d’Adrien (Éric Métayer) qu’il aide dans sa tentative de mettre en scène un rêve dans lequel il s’éprend d’une femme, incarnée par Isabelle Gélinas.Après cela, il renoue avec l’interprétation à l’occasion du tournage d’Amour et confusions en 1996, avant de se retrouver à nouveau derrière la caméra l’année suivante pour réaliser Fred. Ce drame est l’un des films les plus connus de Pierre Jolivet. Il y met en scène Vincent Lindon, qui devient dès lors une figure récurrente dans l’œuvre du cinéaste au même titre que François Berléand, Clotilde CourauStéphane JobertAlbert Dray et Roschdy Zem. Vincent Lindon est alors un trentenaire sans-emploi qui s’attire des ennuis après avoir accepté de conduire un étrange camion que lui confie son voisin.Sitôt ce film terminé, Pierre Jolivet s’intéresse à un long-métrage de Claude Autant-Lara sorti en 1958 sous le titre En cas de malheur, avec Jean Gabin et Brigitte Bardot. Il présente alors sa version intitulée En plein cœur en 1998, où apparaissent Gérard LanvinVirginie LedoyenCarole Bouquet et Guillaume Canet. En 1999, il rappelle Vincent Lindon qu’il choisit pour jouer le rôle d’un menuisier dont la fabrique a été détruite par les flammes et qui, lâché par son assureur (François Berléand), se voit contraint de contourner la loi pour ne pas faire faillite. Roschdy Zem et Zabou viennent compléter la distribution de Ma petite entreprise.Vincent Lindon et Guillaume Canet sont réunis en 2002 dans Le Frère du Guerrier, où ils sont deux frères que tout oppose au milieu du treizième siècle. Pierre Jolivet enchaîne avec Filles uniques(2003), une comédie policière dans laquelle la magistrate Sandrine Kiberlain et la voleuse Sylvie Testud unissent leurs efforts dans la lutte contre le crime. Une fois de plus, Vincent Lindon, François Berléand et Roschdy Zem font partie des protagonistes.C’est ensuite au tour d’Adrien Jolivet, son fils, d’évoluer sous sa direction dans Zim and Co., fiction sortie en 2005. En 2007, Vincent Lindon fait tout pour séduire Sandrine Bonnaire dans Je crois que je l’aime, allant même jusqu’à engager un détective privé, campé par François Berléand, pour tout savoir sur elle. Aux trois acteurs cités s’ajoutent Kad Merad et la chanteuse Liane Foly.Dans La Très très grande entreprise, comédie sortie en novembre 2008, Jean-Paul Rouve, Adrien Jolivet, Roschdy Zem et Marie Gillain forment un groupe de citoyens qui s’engagent dans un combat juridique pénible contre un géant de l’industrie chimique qui pollue leur environnement.

Filmographie sélective:
2019: Victor et Célia
2016: Les Hommes du Feu
2014: Jamais de la vie
2011: Mains armées
2008: La Très Très Grande Entreprise
2003: Filles uniques

Alice Belaïdi commence sa carrière à 7 ans et se forme, de 1999 à 2003, au Théâtre du Chêne Noir. Elle joue ainsi dans Confidences à Allah en 2008 sous la direction de Gérard Gelas, adapté du roman de Saphia Azzeddine. Pour cette performance, elle reçoit le Molière de la “révélation théâtrale”.

Cette renommée la mène vers le cinéma avec Fleurs du Mal de David Dusa dans lequel elle incarne Anahita, une jeune iranienne en fuite. En même temps, elle s’affiche aux côtés de Sandrine Kiberlain dans L’Oiseau, ou de Déborah François dans Les Tribulations d’une caissière (id.). La comédienne se spécialise ensuite dans les personnages de jeune femme au caractère bien trempé, comme en témoignent ses prestations dans De l’huile sur le feu, Radiostars et Les Kaïra.

Alice Belaïdi s’oriente vers la télévision avec la série Workingirls diffusée sur Canal+ qui caricature les névroses des femmes au travail. Elle fait également partie du duo Sophie et Sophie, programme comique court issu de “Workingirls” diffusé pendant l’émission le Grand Journal de Canal+. En 2014, la comédienne est au casting très féminin du film d’Audrey Dana Sous les jupes des filles et côtoie Pio Marmai et Michael Lonsdale dans la comédie Maestro.

Filmographie sélective:
2019: Victor et Célia
2017: L’Ascension
2017: Si j’étais un homme
2015: Père fils thérapie !
2014: Sous les jupes des filles
2013: Maestro
2010: L’Oiseau

Séries TV:
Hippocrate
Workingirls

Réserver vos places pour cette séance

Si vous ne voulez pas réserver en ligne, vous pouvez le faire à la caisse du cinéma à partir du 3 avril 2019…
LES RÉSERVATIONS EN LIGNE SONT CLOSES AUTOMATIQUEMENT UNE HEURE AVANT LE DÉBUT DE LA SÉANCE.

Dim. 07 avril – 19h30 | En compétition
Réserver en ligne

Laisser un commentaire